Les industries créatives et du numérique s'unissent pour la relance

Par : Laura Delimmagine

Le nouveau Collectif propose un manifeste.

Dans le contexte de la crise de la COVID-19, les associations sectorielles La Guilde du jeu vidéo du Québec, Xn Québec (l’Association des producteurs d’expériences numériques) ainsi que les incubateurs et accélérateurs Zú et La Piscine ont décidé de s’unir et de former Le Collectif des industries culturelles et créatives (ICC) pour proposer et mettre en place des projets et des programmes d’aide pour les entreprises de leur secteur de l’économie. Avec plus de 1,3 milliard de dollars en retombées économiques et plus de 15 000 emplois qualifiés, répartis au sein de plus de 500 entreprises, les compétences du Collectif génèrent une immense richesse culturelle et économique qui fait rayonner le Québec dans le monde entier.

« Notre créativité est notre plus grande richesse et nous voulons la mettre à la disposition de notre société pour proposer des idées innovantes et ambitieuses, a déclaré Caroline Gaudette, Présidente et fondatrice du studio de Productions Version 10. Nous pouvons être des partenaires dynamiques des gouvernements et de la société québécoise pour repenser de manière nouvelle et créative certains axes proches de nos domaines si nous voulons profiter d’une véritable relance».

La crise de la COVID-19 amène des entreprises et des industries à s’unir pour faire des propositions constructives aux différents acteurs. C’est pourquoi Le Collectif lance aujourd’hui un manifeste qui propose de mettre en place quatre grands chantiers culturels et créatifs qui visent à proposer de nouvelles idées dans les secteurs des musées et des centres de diffusion; dans les arts, le spectacle et le divertissement; dans la vie urbaine et sociale; ainsi que dans l’éducation. Ces grands chantiers publics permettraient également de façonner une économie axée sur l’innovation, la créativité et l’intégration du savoir-faire des industries.

Déjà, de nombreuses entreprises du milieu se sont joints au Collectif ICC en signant le manifeste qui est disponible ici. Au cours des prochaines semaines, le Collectif sollicitera d’autres appuis afin de pouvoir mettre en place les grands chantiers proposés. Déjà, Le Collectif a rencontré différents acteurs politiques tant au niveau municipal, provincial que fédéral. « Nous sommes convaincus que d’autres personnes, entreprises et organisations voudront se joindre à cette démarche collaborative, a ajouté Maxime Grégoire de Lucid Dreams Studio, signataire du manifeste du Collectif. Nos industries ont un poids important dans l’économie québécoise et les idées qui émaneront de ces chantiers auront pour objectif de développer l’ensemble de notre économie. »

Pour lire le manifeste, c’est ici
Pour appuyer cette démarche, vous pouvez signer le manifeste ici.
Pour visiter le site du Collectif de la créativité et du numérique, c’est ici.

ARTICLES SIMILAIRES